Pré-Avis : Dissidia Final Fantasy NT

Impressions mitigées après plusieurs parties sur cette réinvention de Dissidia.

D’un côté, c’est propre à très joli (malgré une DA souvent inélégante pour les interfaces et des personnages en plastique, mais indubitablement très travaillés) et le potentiel est sans conteste là (notamment en ce qui concerne le jeu en équipe pour lequel il est pensé, l’intérêt en jeu solo probablement tristement limité pour ceux qui aimeraient malgré tout renouer avec une approche plus classique).

De l’autre, l’action est confuse et les commandes peu intuitives, et chaque erreur un peu trop punitive. La stratégie, oui, mais il ne faut pas non plus oublier que la future base de joueurs sera surtout constituée de fans de la série à chouchouter avec un jeu avant tout accessible et amusant comme sait le proposer un Super Smash Bros. Aussi, si la pauvreté des coups ne pèse pas autant que je le craignais dans le cadre de parties courtes et bien planifiées avec son équipe (surtout avec des palettes évolutives comme celle de Bartz), difficile d’affirmer qu’il s’agit de traductions généreuses des personnages dans cet univers. Cela dit, la volonté d’élargir le nombre de combattants pour satisfaire un maximum de joueurs impose probablement ce choix de raison : limiter pour diversifier l’offre.

S’il est une bonne chose que ce Dissidia venu des bornes d’arcade s’émancipe de ses aînés pour proposer quelque chose de nouveau, encore faut-il atteindre le même degré d’excellence que nous sommes en droit d’attendre de ce genre de projet synthèse de la série et pas uniquement un jeu un peu fourre-tout, trop déséquilibré ou trop peu engageant que l’éditeur aurait étudié à l’économie, puis que la mémoire collective aura oublié une fois l’effervescence du lancement passée.

Affaire à suivre naturellement avec la version « définitive » pour jauger concrètement l’équilibrage du jeu et son gameplay plus minimaliste pour un système de jeu plus exigeant, ainsi que l’intérêt des joueurs pour faire vivre le multijoueur si essentiel à cette révision plutôt osée.

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s